dimanche 29 décembre 2013

OBJETS DISPONIBLES ET DEBUT DU PROJET

Il reste encore des dessous de plats / de vases / tapis de souris à 25 euros en vente dans les 4 magasins participants.



Trois des plus belles horloges sont encore chez l'Horloger de Battant, leur prix a été revu pour être plus accessible : 150 euros pour les deux plus petites et 200 euros pour les plus grandes.




                           





Une réunion est prévue ce vendredi 3 janvier avec Jean ZIDA, le Présent international de l'A.M.I. 


Nous allons nous concerter sur le déblocage les fonds de manière à ce qu'ils soient utilisés exclusivement pour le forage au profit de l'Ecole et au meilleur prix.


Une institutrice de l'école de Kiendsom avec sa classe entre le verger et le potager de l'école. 
L'école est à l'arrière plan, on voit des enfants sous l'arbre en face de la cantine alimentée par le potager : La production de produits frais pourra continuer même à la saison sèche !

Christophe Fornès







dimanche 24 novembre 2013

Dernière série d'objets tirés du Pont Battant

Une série de 280 objets est encours de fabrication. Ces objets contiennent des morceaux du Pont Battant sous forme d'inclusions de tailles et de formes diverses. Cela permet d'utiliser les morceaux irréguliers et ceux qui contenaient des armatures en fer qui auraient mis à mal les disques.

DISPONIBLES VERS LE 28 NOVEMBRE A LA MERCERIE GAUTHIER 18 RUE BATTANT 
ET A L'EXEDRE 28 RUE DE LA MADELEINE

Beaucoup de travail, les 3/4 des disques ont dû être rectifiés. Le résultat est plutôt bon reste à estampiller et monter sur liège. Voici quelques exemplaires représentatifs :


Les objets ont 160 mm de diamètre. Ils contiennent des morceaux du pont disparu faciles à reconnaître parce que plus foncés et colorés que le reste du disque.

Il seront mis en vente 25 euros en raison du coût de sciage toujours aussi élevé.

Quelque morceaux plus grands de forme rectangulaire seront mis en vente : prix 30 à 50 euros. Les plus grands pouvant servir de plateau à fromage (200 X 300 mm environ).

Voici les horloge à poser proposées à la vente :


14 Horloges sont proposée à la vente. Prix : 90, 120, 150, 200 ou 350 Euros selon les modèles.

Plusieurs journées de travail et de recherche ont été nécessaires pour les modèles les plus aboutis ce qui explique le prix. Le détail des modèles restants sera actualisé.

Les horloges pourront être réservées et livrées chez l'horloger de Battant et si accord au Musée du Temps.


Cordialement
Le président de l'association

jeudi 26 septembre 2013

BILAN ANNUEL DE L' ASSOCIATION

Environ 1200 objets ont été produits, presque tout a été vendu. Il ne reste qu'une quinzaine de petites horloges à vendre chez l'Horloger de Battant.

Bilan financier :

Nous avons vendu pour 22000 euros d'objets environ, 9000 euros de dépenses et 13000 euros de bénéfice.

Un virement de 10000 euros a été fait sur le compte de l'A.M.I. FRANCE qui sert de relais entre notre association et les bénéficiaires (école de Kiendsom à 8 km de Boulsa au Burkina Faso). 

Il faudra 7000 euros de plus pour la première tranche de travaux : Etude, Forage, Pompe, Panneaux solaires, périmètre de sécurité.

D'après la gestionnaire de l'A.M.I. FRANCE nous serons probablement maîtres d'oeuvre, l'A.M.I. sera maître d'ouvrage et les bénéficiaires l'école et ses 230 élèves. Cela garantit l'utilisation des fonds exclusivement pour le projet.


Plus de détails prochainement sur unpontpourunpuits.blogspot.fr.


Pour celles et ceux qui ont pris le train en route, voici un résumé de l'historique de l'association "UN PONT POUR UN PUITS" :

Juin / Juillet 2012 :

Récupération des premières carottes de forage du Pont Battant.
L'idée se forge sous plusieurs influences : Mes parents, mes études, L'A.M.I. connu grâce l'église de notre mariage, le lycée P.A Pâris, un collègue de travail, d'autres rencontres se sont ajoutées notamment celles édifiantes commerçants autour du Pont Battant.

Contact des marbriers de la région. Monsieur Vitali fait un essai concluant : Les trois premières tranches sont découpées et le résultat est encourageant : la tranche de 190 X 8 mm poncée, huilée et montée sur liège a un bon rendu.

Consultation de quelques commerçants des environs du Pont pour avis, conseils et possibilité de dépôt-vente. Ces consultations ont été de première importance pour le développement futur du projet. Les quatre commerçants ont joué le jeux !

Demande d'autorisation au Grand Besançon.

Contact puis rencontre avec les trésoriers de l'A.M.I. qui se chargeront

Août 2012 : 

Récupération en deux temps d'une trentaine de carottes de béton de qualité inégale (150 à 200 kg de matière.) grâce au chef d'équipe de chez Bouygues, l'entreprise responsable de la déconstruction.

Le 23 août 2012 : Dépôt des statuts à la Préfecture puis publication au Journal Officiel.

Septembre 2012 :

Première série de 70 objets : Le béton en galets de rivière siliceux exerce une forte contrainte sur le disque diamanté prévu pour la pierre calcaire. La production sera plus difficile que prévu.

Novembre 2012 :

Contact avec Stéphanie Bourgeot de FR3 puis Eric Daviatte de l'Est Républicain via une affiche gentiment affichée chez Doubs Direct.

Parution dans l'Est Républicain le vendredi 30 novembre (grosse frayeur !) puis sur FR3 samedi 1er décembre, dimanche 2 et le jeudi une ou deux semaines plus tard.

Monsieur Vitali accepte de relever le défit avec ténacité et loyauté : Trois disques à 1000 euros seront essayés.

En décembre 2012 :

C'est la course contre la montre Objectif  200 objets prévus en fait 300 objets produits et vendus !
Fulvio nous aide à corriger la casse à la découpe.

En janvier 2013 : 

Production de 400 objets supplémentaires à partir d'un bloc de béton de 300 kg (2 blocs de 500 kg se sont révélés inutilisables parce que trop armés).

L'association recrute des volontaires pour gérer les commandes et les expéditions aux quatre coins de la France : Fulvio nous aide à corriger la casse à la découpe, Brigitte nous apporte une aide précieuse pour la gestion des commandes. Florin et Lamiita poncent la moitié des objets,

Récupération de béton frais du nouveau pont et inclusions de morceaux de l'ancien pont dans le nouveau l'ancien dans le nouveau.

En mars 2012 : 

Production de 500 objets en un temps record et sciage de quelques morceaux pour faire de petites horloges.

Noël et Frédéric nous rejoignent au bureau pour l'administration de l'association, gestion des commande par Brigitte et Lamiita et florin au ponçage.

Création de l'adresse unpontpourunpuits.blogspot.fr

(à suivre)








mardi 2 avril 2013

LA DERNIÈRE SÉRIE D'OBJETS TIRÉS DU PONT BATTANT ARRIVE DANS LES 4 MAGASINS

La dernière série d'objets 100% ancien Pont Battant arrive dans les 4 magasins.


500 OBJETS ont été découpés:

80 objets de 190 mm de diamètre à 30 ou 35 euros.

240 objets de 153 mm de diamètre à 25 euros.

160 objets de 80 mm de diamètre à 10 euros.


8 à 10 tranches plus ou moins épaisses pour réaliser des petites horloges sur socle 90, 120 ou 200 euros suivant les modèles :




Ce sont toutes des pièces uniques 100% ancien pont Battant.

Leur socles ont tous des aspects différents.

Le modèle ci-dessus aurait pu vous être proposé à 120 euros. 

D'autres sont disponibles chez l'Horloger de Battant.


Et en avant première...

... 20 objets de 160 mm de diamètre à 25 euros : 
Il s'agit  de béton provenant de l'ancien pont Battant en inclusions dans du béton du nouveau pont (très bon rendu). morceaux de l'ancien incorporés dans du béton frais du nouveau moulé en éprouvette.





200 objets ont été répartis dans les 4 magasins vendredi 29 mars.

100 objets ont livrés mercredi 3 avril.

100 objets seront livrés la semaine prochaine. 

En suite il ne restera plus d'objets 100% ancien pont Battant. 
Il ne restera que des objets incluant l'ancien dans le nouveau mais toujours 100% Pont Battant !

Merci à toutes et à tous pour votre intérêt.

Christophe Fornès, 
président de l'association "UN PONT POUR UN PUITS"


samedi 9 février 2013

Suite de la production d'objets-souvenir

Pour ce qui est de la production d'objets en béton du Pont Battant. 



Monsieur Vitali a prélevé les deux derniers blocs de béton récupérables qui seront carottés puis débités entre le jeudi 14 et le mardi 19 mars.

Nous allons produire essentiellement des modèles de taille moyenne (14 à 16 cm, meilleur rendu) en tenant compte du surcoût lié au carottage (5 euros en plus par objet soit 25 euros pour les objets de taille moyenne).

L'objectif est de mettre en dépôt fin mars ou courant avril des objets dans les 4 magasins bénévoles (L'Exèdre, Doubs direct, Mercerie Gauthier, La Missive). Il n'y aura plus de souscriptions ni de liste de commande pour simplifier la gestion. Exceptionnellement des objets pourront être expédiés ou livrés.

 Objectif : 400 objets en un mois ou deux. 

 9 petites horloges de 90 à 120 euros chez l'Horloger de Battant disponibles à compter de la deuxième quinzaine de mars.


Si le rendu est bon, une dernière série d'objets sera réalisée avec du béton du nouveau Pont Battant avec, en inclusion, des morceaux de l'ancien pont ou d'autres ouvrages historiques (Quai VEIL PICARD, église de la Madeleine). Si les horloges sont un succès nous en produirons encore 20, 30, 40 ou 50 suivant la demande.

Nous vous remercions de votre intérêt et de votre aimable compréhension.

Les bénévoles dévoués.

P.S. : Sur la page Facebook de Besançon

Réponse du président de l'A.M.I.


Voici un extrait de la réponse de Jean Zida, président de l'A.M.I. (Alliance Missionnaire Internationale) à mes questions et préoccupations. En effet, je me suis étonné du prix de revient d'un tel ouvrage.

Jean Zida est revenu d'un voyage au pays il y a deux semaine et a pu discuter longuement du projet.


" Merci pour votre mail du 1er février concernant le devis d'un puits. 

En effet, le coût pour les forages est élevé pour la simple raison que les moyens ne sont pas à disposition de tout le monde, mais cela donne une garantie d'arriver jusqu'à la nappe, tandis que le creusage à la main n'est pas aussi coûteux, mais sans sécurité, pollution garantie et ne donne aucunement la garantie de trouver l'eau nécessaire, ce que nous appelons puits à grands diamètres.

Les forages sont assez répandus au Burkina et équipés par des pompes à mains réparables sur place. Donc, ce n'est pas un problème. 

Tous nos projets sont réalisés au bénéfice de la population, mais dans ce contexte, il s'agit d'accorder aux élèves la possibilité d'apprendre, pendant les travaux pratiques, la culture maraîchère et cela apporte aussi un rendement à l'école qui devient ainsi autonome, étant donné que ces projets peuvent générer des fonds. 

De plus, ce genre de puits ne pose aucun problème de sécurité, car il est déjà fermé et l'eau qui est recueillie est une eau de source pure. Donc, pas de risque de pollution, sécurité garantie autour du puits. L'expérience nous a montré que dans d'autres villages la population est soulagée depuis de nombreuses années et nous n'avons pas relevé un seul accident. 

Ce devis estimatif est toujours le fruit d'une délibération incluant les intéressés et les entreprises.

J'ajouterai une chose, c'est qu'on peut commencer avec le puits, sans ajouter le château d'eau et certains détails qu'on pourra ajouter plus tard, si nécessaire, ce qui ramènera le coût selon le devis du forage moins élevé. "

Voici un lien qui confirme le coût élevé d'un forage au Burkina Faso


materiel de forage
Le matériel de l’entreprise de forage.
 
Le coût d’un forage est de l’ordre de 8.000  (forage et pompe)

jeudi 31 janvier 2013

Avant Projet : Devis Estimatif (résumé sommaire converti en Euros)











DEVIS ESTIMATIF ET QUANTITATIF (Résumé sommaire)
Réalisation d'un Mini-système pour le maraîchage à l'école primaire de Kiendsom








Désignation Unité Qté Prix unitaire
Prix total
EN EUROS
1
FORAGE


TOTAL 1
9120
2
EXHAURE
(Plaques solaires-Pompe immergée-Accessoires)




TOTAL 2
7170
3 CHÂTEAU D'EAU DE 10 m3



TOTAL 3
10670
4 RÉSEAU DE CONDUITES



TOTAL 4
2850
5 AMÉNAGEMENT CLÔTURE DE SÉCURITÉ ET TÊTE DE FORAGE



TOTAL 5
530
6 AMÉNAGEMENT D'UN PÉRIMÈTRE IRRIGUE POUR LE MARAÎCHAGE 1000m2 soit 0,1ha)/Aire de 20mX50m



TOTAL 6
2240
7 FOURNITURE DE MATÉRIEL D'IRRIGATION



TOTAL 7
1400




COÛT TOTAL DU FORAGE ET DE SES RÉAMÉNAGEMENTS PÉRIPHÉRIQUES





Montant HT/HD


33980

Le projet dans son ensemble coûtera beaucoup plus cher que prévu !

Le coût du forage en lui-même (80 mètres !) n'est que de 5000 euros environ mais viennent s'ajouter des éléments indispensables pour l'exploiter et assurer le tenue dans le temps de l'ouvrage.

Il est à noter que le choix d'une pompe électrique immergée alimentée par panneaux solaires est pertinent vu l'isolement du village. 

Je pense toutefois qu'une partie importante des travaux n'est pas indispensable dans un premier temps (château d'eau et réseau de conduites) parce que le jardin existe déjà et les villageois vont sûrement mettre la main à la pâte. Pour 17000 euros ce sera déjà très bien.

 L'association est donc en mesure de payer le forage mais pas plus avec le bénéfice dégagé par la vente d'objets tirés du pont Battant. Il faudra d'autres financements : Autres donateurs, Sponsors, Partenaires, Subventions, autres actions.

Christophe Fornès, président de l'Association "Un Pont Pour Un Puits"

Voici un lien qui confirme le coût élevé d'un forage au Burkina Faso 
materiel de forage
Le matériel de l’entreprise de forage.
Le coût d’un forage est de l’ordre de 8.000  (forage et pompe)

Un projet mené il y a 4 ans par une autre association :
http://teriya.travelblog.fr/358383/Les-puits/
Les puits  (Combien k ça coûte?)posté le dimanche 12 octobre 2008 19:32
Blog de teriya :Association Teriya et le Burkina Faso, Les puits
     - un forage( à au moins 60m de profondeur pour être sûr d'avoir de l'eau potable) et la construction d'un puits sécurisé coûte entre 6000 et 6500 euros.

dimanche 27 janvier 2013

BILAN DU MOIS DE JANVIER ET PERSPECTIVES

La fabrication des objets de la dernière série (300 objets) touche à sa fin et le dépouillement des mail, appels téléphoniques et commandes en magasins touche à sa fin (un vrai casse-tête). Nous ferons un bilan plus précis comme promis, mi-février.
Nous atteindrons donc un total de 700 objets en 7 séries d'inégale importance (50 à 300 objets).

Après renseignements, il s'avère que nous avons déjà rassemblé de quoi forer un puits : 
5000 euros environ mais les aménagements qui permettront de l'exploiter sont très coûteux.

Les frais de production totaux sont de 5000 euros environ et le bénéfice escompté du même ordre (5030 euros première semaine de février). Le reste servira de fond de roulement pour payer le marbrier et les impôts, le cas échéant.

Les futur bénéficiaires ont été contactés nous leur avons demandé un avant-projet chiffré. Vous serez informés dès qu'il sera défini. (voir article suivant).

Nous avons amélioré significativement la qualité de notre production, sous la pression très amicale des commerçants. Il s'agit de fournir aux donateurs des objets convenables, surtout quand c'est pour offrir. Les soucis techniques sont résolus pour la plupart mais la difficulté et la pénibilité du travail demeure, surtout pour le marbrier.

Nous avons deux adhérents étrangers qui fournissent un excellent travail de ponçage à la main qui donne un aspect lustré rendant inutile les autres finitions. Il s'agit d'un couple de tsiganes roumain, Lamiita et Florin, parfaitement intégrés dans la société mais sans permis de travail ! Leur bénévolat et la qualité de leur travail démontre leur bonne volonté et répond à leur besoin d'activité.

Les secrétaires-trésorières Brigitte et Sylvette s'occupent des mél, des commandes et de la comptabilité. Christophe, le président fait le reste autant que son handicap lui en laisse le loisir. Il travaille à rectification des disques ébréchés lors de la découpe, au premier ponçage, au découpage et collage du liège, à l'estampillage, à l'édition des notices d'informations ainsi qu'à la confection des colis. Il y a un travail de 5 à 35 minutes par objet.

Les jours de l'Association sont comptés parce que la matière du Pont Battant ne sera pas indéfiniment disponible et l'intérêt pour l'ancien pont diminuera lorsque le nouveau sera opérationnel. La boite à idées est ouverte pour la pérennité de nos actions et des nouveaux adhérents sont les bienvenus (voir post précédent).

Pour prolonger cette action, j'ai demandé au marbrier de récupérer deux morceaux de tablier de l'ancien pont (normalement c'est bon) et je pense récupérer du béton frais du nouveau pont lorsque le tablier sera coulé et y inclure des morceaux de l'ancien pour faire la transition en douceur... affaire à suivre.

En raison du surcoût lié au carottage des morceaux, les objets proposés seront surtout des disques de moyen diamètre à 25 euros (14 cm et un peu plus si possible) plus réguliers et moins difficiles à produire que les grands de 19 cm. Il faudra compter fin mars pour que les objets soient de nouveau disponibles dans les 4 magasins bénévoles en quantité raisonnable pour éviter les déconvenues d'avant Noël dernier. Objectif 400 objets en un mois ou deux. Plus quelques petites horloges à 90 euros environ chez l'Horloger de Battant disponibles fin février.

Bien à vous

Le président de UN PONT POUR UN PUITS.



jeudi 10 janvier 2013

UNE PAUSE S' IMPOSE ; Bienvenue aux nouveaux membres.


Le bureau de l'Association "UN PONT POUR UN PUITS" s'est enrichi d'une trésorière-secrétaire adjointe qui gère les mail et les envois postaux.
Un grand merci pour cette aide précieuse qui va améliorer notre gestion et notre communication.

Finalement, une bonne vingtaine de carottes ont été obtenues en forant le morceau de tablier du pont ; ce qui a permis d'en tirer environ 300 objets supplémentaires en cours de fabrication.
Ce sera peut-être la dernière série, rendez-vous dans un mois pour une éventuelle reprise !

Ceci représente 36 heures de travail et 2152,80 euros de frais pour l'Association. Si on y ajoute les autres frais, l'opération reste rentable puisque nous pouvons espérer tirer un excédent du même ordre que l'investissement.

Ce que perçoit le marbrier inclus l'usure des disques, les dépenses en eau, électricité, déplacements qui ne sont pas facturés. Deux machines travaillent en même temps (l'une manuelle l'autre semi automatique), le travail d'une seule est facturé. Il est donc entendu qu'en pratiquant un prix "normal", l'association ne réaliserait aucun bénéfice à moins d'augmenter considérablement le prix de vente.

Un résumé des comptes sera publié à la fin du mois de janvier ou courant février quand tous les objets auront trouvé acquéreur.

Sous peu nous allons évaluer le prix de revient d'un forage et de ses aménagements annexes (Forage, pompe, clôture, sécurisation de l'accès et de l'utilisation).

Les statuts de l'association, rédigés dans la précipitation, vont être révisés pour mieux correspondre à la réalité ; notamment un préambule inspiré du compte-rendu de l'assemblée constitutive sera ajouté. D'autre détails allégeant la charge du bureau seront également modifiés et porté à la connaissance de La Préfecture du Doubs.

Merci pour votre patience et pour votre soutien à l'association porteuse de ce projet.

Si vous souhaitez devenir membre de l'association vous pouvez nous contacter


  • par mail : christofornes@gmail.com
  • par courrier à l'adresse suivante :
UN PONT POUR UN PUITS
41 D rue du Refuge
25000 Besançon

Le montant des cotisations pour l'année 2013 est fixée à 5 euros, l'achat d'un ou plusieurs objets pouvant faire office de cotisation si vous le souhaitez.

Vos adhésions et vos propositions seront les bienvenues 

A bientôt pour plus d'informations.

Christophe Fornès, président de l'Association.