lundi 24 novembre 2014

VOYEZ, L' EAU COURANTE A KIENDSOM !


Bonjour à toutes et à tous qui prenez à cœur l'accès à l'eau et la solidarité internationale,



 

C'est avec beaucoup d'émotion que nous avons inauguré vendredi 21 novembre 2014 le mini système de maraîchage et l'accès à l'eau pour l'école primaire et le village de Kiendsom.


Après des mois d'efforts, de tribulations, d'obstacles, de persévérance, mais aussi de joies et d'espoirs le bébé projet est né :






Le château d'eau de 10 000 litres est plein ! Prêt pour l'ouverture des vannes ?

Nous avons fait le discours d'usage vers 10 heures...

Les représentants des villageois écoutent les discours d'inauguration  du Directeur de l'Ecole, du Responsable parrainages de l'A.M.I. (Alliance Missionnaire Internationale), du Président de UPPUP, et des Présidents des 3 comités : COGES (comité de gestion), APE (Association des Parents d'élèves),  AME (Association des Mères pour l'Education) sans oublier les chefs coutumiers


...alors que la dernière main était mise aux réservoirs d'eau pour le potager.

Cinq bassins de 2000 litres pour puiser en toute sécurité et arroser le précieux jardin potager qui alimente la cantine scolaire. L'excédent de production sera vendu pour augmenter l'autonomie de l'école, encore très dépendante de l'aide des pays du Nord.


Il ne reste plus que la clôture à poser, le petit matériel agricole à acheter et les trois cahiers de suivi du projet à rédiger au propre.


Je vous transmets les remerciements de la population de Kiendsom :

Tous du plus petits au plus grand nous disent : Merci ! pour cette oeuvre collective de solidarité.

Élèves et représentants des parents, anciens sont assemblés pour l'inauguration. Certains applaudissent pour saluer la venue de l'eau courante. La pompe manuelle était tombée en panne, ce robinet est une précieuse sécurité pour les villageois(es). 


Les enfants scolarisés de l'Ecole de Kiendsom sont les premiers bénéficiaires de ce projet de solidarité internationale


Le directeur de l'école devant les notables du village. Ne gaspillons pas cette précieuse ressource !
Les sages et les anciens du village y veilleront.

    
Barka ! Barka ! Merci ! Merci ! en Mooré

Attroupement devant le robinet provisoire. Bientôt deux bornes fontaines et des douches !
Puis un dispositif d'assainissement ECOSAN viendra améliorer l'existant, pour préserver l'eau et développer l'agriculture.










  Porté et financé par :



Avec la contribution décisive de :


  





vendredi 29 août 2014

Où en est le projet du puits ?





« De l’eau et un potager pour l’école de Kiendsom »

Notre association "un pont pour un puits" 
a envoyé 14 000 euros pour le forage, les analyse et les pompages d’essai et pour lancer la fabrication du château d’eau.  

Ceci, uniquement sur fonds de l’association grâce aux fruits de la vente des objets tirés du Pont Battant. 

Un grand merci donc aux commerçants qui ont accepté le dépôt-vente dans leur boutique et à vous tous qui avez acheté des objets-souvenir du Pont Battant. 
Merci également aux medias qui ont gracieusement fait la promotions de notre action : FR3, L'Est Républicain, le BVV, Radio Sud, RCF, France Bleue Besançon, et les autres magasines.

Les derniers objets sont en vente à l'Exèdre, à la Mercerie Gauthier, à la Missive, chez l'Horloger de Battant et chez Doubs Direct.

Le Forage est positif, foré jusqu'à 85 mètres de profondeur dans du granite.
Ce forage pourra être exploité comme prévu, un débit de 2,5 m3/h et 8 heures par jour pourra être atteint.

Le niveau de la nappe est à 20 mètres de profondeur mais la pompe sera calée à 40 mètres (le niveau baisse normalement au cours du pompage).

La qualité de l’eau est bonne : claire et pure. Aucune pollution n’est détectée à l’analyse.

Des stages organisés par le CERCOOP Franche-Comténous ont permis d'améliorer le pilotage du projet et de remplir des dossiers de demande de subvention auprès des collectivités territoriales.

Des subventions ont ainsi été attribuées à l’association pour le projet :
La Ville de Besançon
le Conseil Général du Doubs,
le Conseil Régional de Franche-Comté
et l’Agence de l’eau Rhône, Méditerranée et Corse

nous ont octroyé suffisamment de fonds pour boucler ce projet mais il faudra encore des fonds pour améliorer l’assainissement et faire deux douches. 

Adhésions et dons bienvenus : nous écrire à unpontpourunpuits@gmail.com

Il reste à poser le château d’eau, la pompe, les panneaux solaires, le réseau de conduite, finir d’aménager le périmètre et commander les outils et les semences.

L'évaluation du projet est prévue sur place en novembre par l’association Un pont pour un puits.







Les enfants recueillent de l’eau lors du pompage d’essai  qui dure 48h non-stop !